Qu’est-ce que l’huître Bélon, et quelle différence avec une huître creuse ?

On entend parfois parler les connaisseurs au sujet de l’huître dite « du Bélon » ou « Bélon » tout simplement, mais finalement beaucoup de personnes ne savent pas vraiment ce qu’est l’huître Bélon. Nous allons dans cet article évoquer cette catégorie qui finalement n’a rien de compliqué car il s’agit d’un produit, certes d’exception, mais qu’on a parfois croisé au marché ou dans sa bourriche.

Qu’est-ce qu’on appelle l’huître Bélon ?

Cette huître de renom est très prisée des connaisseurs pour sa chair délicate et sa saveur unique.

Huitres belon à côté d'huitres creuses

Tout d’abord, il faut savoir que l’huître Bélon est originaire, comme son nom l’indique… des rives du Bélon, en Bretagne. Elle est également connue sous le nom d’huître plate de Bélon, dont la culture a commencé lors de la seconde moitié du XIXème siècle.

Car oui, sous ce nom humble et mystérieux se cache finalement ce qu’on appelle plus communément une huître plate, maus cultivée exclusivement dans la région.

Par ailleurs les huîtres plates en général peuvent être cultivées dans d’autres régions de France et de pays étrangers.

Contrairement à la creuse, l’huître Belon a une forme plus ronde et plate, avec une coquille épaisse et côtelée. Sa taille est également plus petite, atteignant rarement plus de 10 centimètres de longueur.

En termes de quantité, vous la trouverez moins souvent sur les étals des marchés où dans les bassins car elle est tout simplement moins cultivée que sa cousine, et peu ou pas présente sur l’île de Ré.

Lire Aussi  Comment dessiner ou colorier une huître ?

Mais qu’est-ce qui différencie l’huître Bélon d’une huître classique au-delà de son « physique » ?

Au niveau de l’anatomie de l’huître, les deux espèces sont physiquement composées des mêmes organes, mais seule leur position diffère.

Idem, ce produit est calibré de la même manière en fonction de son poids.

En revanche, ce qui rend l’huître Bélon avant tout si spéciale et prisée, c’est sa saveur. En effet, elle possède une chair ferme et charnue, avec un goût délicat et légèrement sucré. Contrairement à l’huître creuse, la Bélon a un goût iodé moins prononcé, ce qui la rend très appréciée des amateurs d’huîtres qui préfèrent les saveurs plus subtiles et qui laisse parfois dans la bouche ce qu’on qualifie de goût « métallique » ou « ferrugineux » et qui apporte toute cette complexité au produit. Cela peut être expliqué par son terroir, car la rivière du Bélon est brassée entre eau douce et eau de mer ce qui lui confère des particularités spécifiques à cette région.

De plus, sa texture est plus ferme que la creuse, ce qui en fait une huître plus « croquante » en bouche.

Dans tous les cas, si vous êtes un amoureux de la gastronomie et que vous n’avez pas encore goûté à l’huître Bélon, il est grand temps de la découvrir.

Vous pourrez la trouver dans nos bassins de la Moulinatte chaque fin d’année à la période des fêtes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut